• Vous avez un message...

     
     

    Vous avez un message

     

    Loin, loin, très loin, si loin, une jeune personne aux yeux bleus, remplis de vague à l’âme, vient d’allumer son ordinateur après avoir laissé tomber au sol son sac de voyage.

    Elle revient tout droit de la montagne et de la vapeur s’échappe encore de sa bouche. Ses joues sont encore rougies par le froid et le soleil….

    Ding ! « Vous avez un message ! »…

    Un sourire se dessina sur ses lèvres. Les contours d’un  visage attendu et espéré prirent forme dans son esprit, toujours aussi flous, mais de plus en plus familiers grâce à la magie des mots qu’elle découvre, sur son écran, chaque jour.

    Elle imagine un visage comme elle voudrait qu’il soit.

    Celui d’un personnage de roman dont les traits s’affinent, au fur et à mesure de la lecture...

    Petit ou grand, bien en chair ou plutôt mince, souriant ou plutôt triste, assis ou debout, blond et frisé ou bien brun cheveux courts…

    « Comment est il, mon Dreamer Lover  ?

    En vrai ? Chez lui ? Si loin ?  Lui qui m’écrit chaque jour de si jolies choses… »

    « Sans doute moins bien que dans mon imagination » pensa t-elle en faisant la moue.

    C'est toujours comme ça !

    « Allons...Serais je déçue ou contente si je le rencontrais ? Bah, qu'importe ! C’est idiot de se demander cela puisque je ne le rencontrerai sans doute jamais ».

    Le petit rectangle, sur l’écran, attendait patiemment que l’on veuille bien s’occuper de lui.

    « Vous avez un message ! » …

    D’un simple clic elle l’ouvrit et les mots apparurent.

    « C’est bien lui. C’est bien mon petit français. Ouh, là là !!! Encore une tartine, qu’il m’envoie ! » s’entendit elle dire en riant, à haute voix.

    Mais elle était contente.

    « Julien…. »

    « Il est gentil ce garçon, c’est sûr… Il a bon cœur et il aime la vie. Il est intelligent aussi. Il me fait penser, réfléchir à des choses… Il me raconte de belles histoires aussi. Il doit être souriant, doux et tendre… et caressant, dans la vie. Je ne sais pas pourquoi il s’est entiché de moi ! Pourquoi il m’envoie ainsi des jolis messages tous les jours ? Parce qu’il m’a trouvée jolie sur cette  photo de mon CV ? »

    « C’est bizarre, car il y a des tas de jolies filles, partout, et bien plus prés de chez lui ! Des filles qui seraient contentes de le rencontrer en vrai. Pourquoi moi ? Moi qui suis si loin ?... »

    « J’aime bien ses rêves, ses délires... Quand il perd les pédales et qu’il se noie dans ses mots.  Ses mots qui me font rire et qui me font du bien… »

    « Quand je lis ses courriels, pendant quelques minutes, c’est comme si j’ouvrais une parenthèse dans ma vie, et qu’on partait tous les deux, ailleurs…. »

    « Et c’est chouette ! Chaque matin, j’ai ma petite surprise ! J’aime les surprises. Tout le monde aime les surprises... »

    Elle eut un petit rire bref.

    « Comme une fleur ou un bonbon qu’un ami cher déposerait sur ma table de nuit, chaque soir afin que je le trouve au matin. »

    « Un bonbon au miel ou une fleur des champs… C’est touchant, ça me touche !… Ces petites attentions qui, mises bout à bout, tissent  les fils qui nous relient, par delà l’océan. »

    Elle rit en pensant aux milliards de mots qu'il faudrait relier pour construire un pont. Un pont de mots reliant Montréal à la France…

    Ces mots fragiles, si fragiles.

    Tous ces fils que l'on tend, sur le Net ou ailleurs...

    "Merci, gentil petit français…."

    La jolie canadienne aux yeux bleus et au sourire mélancolique se mit alors à lire le message affiché sur l'écran de son ordinateur…

    Puis elle le relut, une nouvelle fois.

    --------------------------@--------------------------

    « Parfois, le matin au réveil…Le suicide aboutit à un mot... »

  • Commentaires

    1
    Lea
    Lundi 8 Mars 2010 à 20:32
    C'est joli
    2
    Julien Daumange Profil de Julien Daumange
    Mardi 9 Mars 2010 à 00:17
    Je suis content que tu aies aimé Léa... Bisous
    3
    Lea
    Mercredi 10 Mars 2010 à 21:54
    j'aime également beaucoup la musique du blog, ça s'écoute sans fin, tout comme celle de l'autre blog d'ailleurs !
    4
    Julien Daumange Profil de Julien Daumange
    Mercredi 10 Mars 2010 à 23:33
    Et sais tu quelles sont ces musiques lol ?
    5
    Lea
    Jeudi 11 Mars 2010 à 08:53
    Justement non... mais je veux bien le savoir ;)
    6
    Julien Daumange Profil de Julien Daumange
    Jeudi 11 Mars 2010 à 10:06
    Bonjour, Léa...Alors...pour le "vide grenier de l'imaginaire", il s'agit de l'entrée du piano dans le second mouvement -largo- du deuxième concerto pour piano de Shostakovitch. Pour "Mes rencontres, il s'agit de la musique du film "Parfum de femme" de Dino Risi, à propos duquel tu trouveras un article dans ce même blog.



    Voila, Bisous
    7
    Lea
    Jeudi 11 Mars 2010 à 10:08
    Merci beaucoup =)
    (Parfum de femme, je n'ai pas vu ce film mais je connais) je vais sur l'autre blog, alors, lire l'article en question...
    8
    Julien Daumange Profil de Julien Daumange
    Jeudi 11 Mars 2010 à 10:10
    J'avais oublié...merci de tes visites et de tes commentaires... Au moins, je sais qui passe me voir...
    9
    Lea
    Jeudi 11 Mars 2010 à 10:13
    Il faut dire que tes blogs sont très intéressants, d'ailleurs, j'y ai découvert le Temple des Tigres (entre autre)... et je dois dire que c'est très impressionnant, autant qu'attirant... (dommage que ce soit si loin :(
    10
    Julien Daumange Profil de Julien Daumange
    Jeudi 11 Mars 2010 à 10:20
    Merci, Léa
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :