• Toussaint

    Toussaint...

     

    Journée grise, annonciatrice de froidure à venir.

     

    Le 1er Novembre me fait penser, chaque année, à une promenade dans la campagne.

     

    Je viens de profiter des couleurs et des senteurs de l'automne finissant. Puis au loin, sur ma route, j'aperçois, avec le soir qui tombe, les premiers arbres d'une forêt sombre, peu accueillante, vers laquelle j'avance, hésitant.

     

    Je sais que, bon gré mal gré, je devrais la traverser de part en part.

     

    Et Je me vois déjà, serrant des deux mains, une écharpe de laine autour de mon cou... Je me vois frissonnant sous le manteau, frappant l'une contre l'autre deux mains gantées de noir. Je devine la buée sortant de ma bouche qui se dissout dans le brouillard et l'humidité ambiante.

     

    J'imagine, en ouvrant mes volets le matin, la fine pellicule de givre, collée aux feuilles mortes jonchant le sol, reflétant timidement les rayons hésitants d'un pâle soleil d'hiver...

     

    Quelle drôle d'idée d'avoir dédié cette journée morose à tous les saints !

     

    Pourquoi faut il que notre moral soit en berne le jour ou on les fête ?

     

    Pourquoi faut il que Toussaint soit synonyme de tristesse et de résignation ?

     

    Pourquoi faut il plier l'échine devant chaque tombeau ?

     

    Pourquoi le jour des morts ne coïnciderait il pas avec l'arrivée du printemps ?...

     

     

    Mais bah, quelle importance tout ça...

     

    --------------@---------------

    « L'étrangerUn baiser, mais à tout prendre, qu’est ce ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :