• Sexe et sentiments...

    Sexe, sexualité, sentiments…

     

     

    Il est très difficile de parler de sexe ou de sexualité, sinon de façon ludique ou humoristique, car s’il est un domaine ou la généralisation doit être totalement bannie, c’est bien celui-ci.


    A mon humble avis, l’amour, le sexe et, plus généralement les sentiments, sont étroitement liés à l’imagination.  Celle-ci dépendant à son tour du « moteur – désir » de chacun, fonction lui même de la personnalité et du vécu...


    Cela en fait des corrélations....


    Autant dire donc qu’on ne peut vraiment parler que de soi...

     

    Et encore… avec des pincettes !


    Pour ma part, je pense avoir toujours laissé la bride sur le cou à mes fantasmes, qu’avec le temps, j’ai appris à mieux connaître et à contrôler.


    Cela, me semble t-il, pour deux raisons, analysées comme tout un chacun, grâce au coups reçus et aux déceptions multiples.


    La première parce que mon tempérament m’a toujours poussé à prendre la parole en premier pour ne plus la lâcher que difficilement ensuite.. [lol].  La seconde, c’est qu’en pratiquant ainsi, mes partenaires pouvaient se positionner et réagir plus facilement à mes....................... « propositions »


    Ça collait où ça ne collait pas en quelque sorte.

     

    Rester à l’écoute de son partenaire revenait le plus souvent à constater nos différences et à nous éloigner, beaucoup plus rarement à les combler et à se rapprocher.


    J’en suis toujours là d’ailleurs.

     

    Plus le temps passe et plus je mesure les écarts de désir. Je constate davantage de nuances et donc d’éloignements. Heureusement qu’en même temps, je deviens beaucoup plus tolérant… Mais cela va de soi, me semble t-il…

    Chacun de nous est un monde dont les minuscules ouvertures ne s'entrouvrent que rarement et subrepticement... Se trouver là au bon endroit, au bon moment, est un art difficile...

     

    Pour terminer, j’appellerai enfin Baudelaire pour me soutenir, poète  des fleurs du mal, qui écrivait dans « Les yeux des pauvres » : « Tant il est difficile de s’entendre mon cher ange, et tant la pensée est incommunicable, même entre gens qui s’aiment »

    Bien à vous mes amis....

    « NaufragésMessage de la terre à la lune... »

  • Commentaires

    1
    inclassable
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 21:57
    pour être en symbiose avec quelqu'un il faudrait que ce soit "notre autre".............notre aimé ne peu ressentir ce que l'on ressent ,ni nos besoins et nous ne pouvons ressentir les siens malgré tout l'amour qu'on lui porte et le fait qu'on se connaisse tres bien
    les amours éphémeres peuvent être violents par le désir mais éphémères ,le resteront
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :