• Parfois, le matin au réveil…

    Parfois, le matin au réveil…

     

    « Une mauvaise photo qui rappelle vos traits vaut mieux qu'un beau paysage qui ne vous ressemble pas. »

    C'est vrai.

    Je t’ai toujours préféré triste et proche, que souriante et lointaine.

     

    ………………………………………………………………………………………………..

     

     
     

    Ce matin, par la fenêtre ouverte, une feuille d’érable aux couleurs d'arc en ciel, s’est posée sur mon lit défait.

    En son centre, un reflet doré légèrement parcheminé de rouge, scintillait doucement. On aurait dit un cœur d’enfant, minuscule, hésitant, timide...

     

    J’ai d’abord approché mon oreille pour écouter les faibles battements. Puis, délicatement, j’ai soulevé la feuille.

    Comme un léger duvet d’oiseau, la petite lumière s’est alors mise à vibrer, et j’ai cru entendre ceci, faiblement murmuré :

     

    « J’ai voyagé toute la nuit pour venir jusqu’à toi. Par delà l’océan immense, une jolie demoiselle, assise sur un banc, rêvait d’abolir les distances afin de te faire parvenir une tendre pensée. Il se trouve que je passais par là. Emu par sa tristesse, j'ai compris son désir de te joindre en pensée. Alors, posé sur son épaule, j’ai capturé son désir.

     

    Prends le, il est pour toi !»

     

    D’un doigt tremblant, j’ai caressé la jolie feuille d'érable, et je l'ai posé délicatement sur ma table de nuit en pensant souriant, qu'aujourd’hui serait une belle journée à vivre…

     

     

    ***************************************

    « Et toi, tu lui donnes sa chance ?Vous avez un message... »

  • Commentaires

    1
    Lou foque
    Mardi 2 Mars 2010 à 20:31
    Ce n'est pas une feuille d'érable qui va transporter mes pensées, Serge... Je ne suis plus une jeune fille et ne croit plus aux contes de fée... Mais je veux toujours croire aux rêves.. Alors, que le clavier de mon ordinateur soit le messager, l'"Hermès" qui t'envoie de tendres pensées, même si ce n'est pas une jeune fille qui en est la source. Je te trouvais silencieux, je te retrouve dans la poésie et l'allégorie... J'aime...
    Je suis désolée que tu ne sois plus sur Netlog où je m'exprime le plus souvent pour des raisons personnelles...
    Les soucis de santé s'accumulent, mais il paraît que je les ai cherchés... Bonne soirée... Bisous. Lou
    2
    Julien Daumange Profil de Julien Daumange
    Mardi 2 Mars 2010 à 21:04
    Je me suis replié sur mon blog d'origine qui, s'il n'est pas un véritable carrefour de rencontres virtuelles, me permet d'écrire ce que je veux quand je veux. Après, si je suis lu tant mieux, sinon, tant pis. Bisous Anne
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :