• Nietzsche - Quelques aphorismes d'actualité

     

     

    Nietzsche - Aphorismes

     

     

    Fanatisme 

     

     

    « Le besoin d'une foi puis­sante n'est pas la preuve d'une foi puissante, c'est plu­tôt tôt le contraire. Quand on l'a, on peut se payer le luxe du scepticisme - on est as­sez sûr, assez ferme, assez solide, assez engagé pour cela. »

     

    Ennui

     

     

    « Chasser l'ennui de n'im­porte quelle façon est aussi vulgaire que travailler sans plaisir. »

     

     

    Machinisme

     

     

    « La machine est imperson­nelle, elle retire à la pièce tra­vaillée sa fierté, cette qualité et ces défauts inséparables

     de tout travail non méca­nique - donc son peu d'hu­manité. Autrefois, tout achat fait à des artisans était une manière de distinguer des personnes, des marques des­quelles on s'entourait ; le mo­bilier et le vêtement deve­naient de la sorte des symboles d'estime réciproque et d'affinité personnelle, tan­dis que nous ne semblons plus vivre à présent que parmi , une société d'esclaves, ano­nyme et impersonnelle. On ne doit pas payer trop cher l'allégement du travail. »

     

     

    R.T.T

     

     

    « La principale objection au socialisme est qu'il veut don­ner des loisirs aux natures vulgaires. L'homme vulgaire, s'il est oisif, est à charge à lui m­ême et au monde. »

     

    Foule

     

     

    « Qui se sait profond s'efforce à la clarté : qui veut paraître profond aux yeux de la foule s'efforce à l'obscurité. Car la foule tient pour profond tout ce dont elle ne peut voir le fond : elle a si peur de se noyer! »

     

    XX ème siècle

     

     

    « Un siècle de barbarie com­mence, et les sciences seront à son service. »

     

     

    Journalisme

     

     

    « Encore un siècle de jour­nalisme, et tous les mots pueront... »

     

     

    La Civilisation

     

     

    « La civilisation n'est qu'une mince pellicule au-dessus d'un chaos brûlant. »

     

     

    Justes

     

     

    « Ce n'est pas pour votre droit que vous vous battez, vous les justes : c'est pour faire triompher votre image de l'homme. »

     

    Presse

     

     

    « Si l'on considère comment tous les grands événements politiques, de nos jours en­core, se glissent de façon fur­tive et voilée sur la scène, comment ils sont recouverts par des épisodes insignifiants à côté desquels ils paraissent mesquins, comment ils ne montrent leurs effets en pro­fondeur et ne font trembler le sol que longtemps après s'être produits, quelle signi­fication peut-on accorder à la presse, telle qu'elle est maintenant, avec ce souffle qu'elle prodigue quotidien­nement à crier, à étourdir, à exciter, à effrayer ? Est-elle plus que la fausse alerte per­manente qui détourne les oreilles et les sens dans la mauvaise direction ? »

     

     

    --------------------------@---------------------------------

     

     

    « Les dents de l'amourImpressions du jour... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :