• Merci à elles, merci à eux...

     

    Rencontres
     
     
     
    A tous ceux et à toutes celles qui m'accompagnent depuis que j'ai croisé leur chemin, et dont la liste, bien sur non exhaustive, s'allongera heureusement sans cesse. Certains d'entre eux m'ont permis à maintes reprises de me relever pour continuer ma route.... Tous m'ont redonné espoir dans l'humanité.

    Merci à elles et à eux...

    L'ordre dans lequel je les cite n'a rien d'un classement, bien entendu.

    Georges Bataille
     
    Il tenait la pratique du sexe pour un jeu dangereux et parfois mortel qui, à la différence de la science est : « la sphère de l’improbable »…  Quelques ouvrages... Ma mère, Histoire de l'oeil, Le mort, Le bleu du ciel et tant d'autres....

    Sylvie Germain - Magnus

    "Les rêves sont faits pour entrer dans la réalité, en s’y engouffrant avec brutalité si besoin est. Ils sont faits pour ré insuffler de l’énergie, de la lumière, de l'inédit, quand elle s’embourbe dans la médiocrité, dans la laideur et la bêtise"

    Boston Teram -  Satan dans le désert

     
     
    D’un coté il y a la lumière....De l’autre coté, il y a  « Satan dans le désert ».
    L'enfer. Le désert du Mojave. Entre Los Angeles et Las Vegas. Parce que ça fait mal.

    Val Mac Dermid

    "Tony passait sa vie à se sentir en décalage par rapport au monde. Il vivait avec un sentiment de nullité qui lui interdisait d'aimer, car aimer impliquait que l'on soit convaincu de mériter de l'amour en retour. Et il n'avait jamais été capable de croire cela de lui-même."

    Simone.. ou la cicatrice inguérissable...

    Schubert
    Ah, les mélodies de Schubert ! Du lyrisme, de la tendresse, de la mélancolie, de la souffrance, toujours une grande intimité...

    J D Salinger

    "Un jour rêvé pour le poisson banane"... Est-on véritablement spécial et hors du monde des gens normaux quand on possède le don de rejoindre les enfants dans leur imaginaire ? Est-on véritablement un extra terrestre si l'on est capable de les surprendre, en se montrant plus « enfantin » qu'eux ? et aussi "L'attrape coeurs".. .

    Verlaine et Rimbaud

    Amants-Amis ou Amis-Amants, la beauté des vers et le plaisir des mots... à murmurer en aparté en respirant le parfum d'une rose....

    REISER

    Le regard tendre et doux de REISER pour ses personnages, si bien croqués. Et pour l'humanité qu'il ne manquait jamais de laisser transparaître dans ses caricatures, même s'il lui arrivait d'être parfois féroce.

    Daniel Glattauer

    "Quand souffle le vent du Nord" … Quand le virtuel s'embrase, laissant l'imaginaire déployer ses artifices qui a coup sûr vont nous emporter... Comment revenir indemne d'une rencontre virtuelle envoutante et éprouvante ?

    Mon piano

    Rien de plus beau qu'un clavier silencieux… endormi. Dans l'attente de celui ou de celle qui saura l'éveiller pour le faire chanter...

    Frank Conroy - Corps et âme

    Parce que c'était lui, parce que c'était moi.

    Friedrich Nietzsche.

    "Si tu plonges longtemps  ton regard dans l'abîme, l'abîme te regarde aussi."

    Arturo Benedetti Michelangeli

    Le visionnaire...

    Claude Levi Strauss

    Centenaire et au delà. D'une lucidité et d'une clarté vivifiante, une grande voix, pleine d'humilité...

    Ladyhawke, La femme de la nuit...

    Tant il est difficile de se retrouver, mon cher ange… surtout lorsque cet ange a les traits de Michèle PFEIFFER..

    Tod Strasser - La vague

    La tentation totalitaire en chacun de nous...

    Albert Camus "L'étranger"

    "Aujourd'hui, maman est morte, ou peut être hier…."
    Un début de roman, une première phrase de roman, jamais égalée...

    Krystian Zimmerman

    Un prince du piano. Elégance, toucher vermeil...

    Jorge Luis Borges

    "Le tango est une ancienne danse de bordel. Je suis toujours ému lorsque j’entends cette musique, cette baliverne narrée... C’est une musique remplie d’hommes qui dansent entre eux....ces hommes dont le courage est la seule profession"

    JB Pontalis

    Écrire, c'est donner la parole à celui qui ne parle pas"

    Kressman Taylor - Inconnu à cette adresse

    Une nouvelle pleine d'enseignements...

    Glen Gould

    Ne joue que du Glen Gould, mais souvent, cela tombe juste… Je le préfère dans Mozart que dans Bach. Mais c'est toujours un voyage enrichissant que de l'écouter...

    Emil Gilels..

    Je le préfère à son compatriote Richter, mais ce n'est qu'un tout petit bémol à la clef...

    Serge Gainsbourg

    Oui, "L'amour physique est sans issue"..

    Fred Vargas

    Son commissaire Adamsberg doit lui ressembler. Lunaire et attachant...

    Elina Garança...

    Belle Voix et Belle femmer. Une alliance encore assez rare dans le milieu de l'opéra.

    Michel Piccolli dans le Don Juan de Bluwall

    Comment imaginer le personnage différemment après avoir vu et entendu jouer Piccoli  dans la pièce de Molière ?

    Françoise Dolto

    Bien sûr, il y a Dolto et l'enfance, mais lisez donc " L'évangile au risque de la psychanalyse... ou la Foi au risque de la psychanalyse"… Passionnant...

    Raymond Devos

    "Il est dangereux d'emmener avec soi les gens dans l'imaginaire. Souvent ils vont plus loin que nous et on est obligé de rentrer tout seul"....

    Rostand - Cyrano de Bergerac…

    "Ne pas grimper bien haut peut être, mais tout seul !"

    "Je sais bien qu'à la fin vous me mettrez à bas, N’importe : je me bats !
    Il y a malgré vous quelque chose que j'emporte... et c’est. mon panache !"
    .............................

     
    Roxane: J'ai fait votre malheur ! Moi ! Moi !
    Cyrano : Vous ? ... au contraire ! J'ignorais la douceur féminine. Ma mère ne m'a pas trouvé beau. Je n'ai pas eu de soeur. Plus tard, j'ai redouté l'amante à l'oeil moqueur. Je vous dois d'avoir eu tout au moins, une amie. Grâce à vous une robe a passé dans ma vie.
    Roxane: Je n'aimais qu'un seul être et je le perds deux fois !
    ................................

     
    Charles Bukowski

    "Quand le rêve fout le camp, tout le reste se débine"

    Dino Buzzati

    " Une lumière s'éclaira, à l'intérieur"

    Jacques Brel

    "J'arrive, bien sûr, j'arrive ! mais je n'ai jamais rien fait d'autre, qu'arriver

    Georges Brassens

    "Si le public en veut, je les sors dare dare, s'il n'en veut pas je les, remets dans ma guitare, refusant d'acquitter la rançon de la gloire, sur mon brin de laurier je m'endors comme un loir..."

    Benny Hill

    Lourd-Léger… Ses Pin Up ont du peps et ses clins d'œil sont hilarants...

    Beethoven

    De la rage et de la tendresse a revendre. De l'espoir au désespoir, de la colère à tristesse, de la fureur à la mélancolie...du noir au blanc… Une terre de contrastes violents ! Merveilleux programme...La vie quoi !

    J S BACH

    Le père de tous les musiciens...

    ------------------------------
    « Vénus callipygeFièvre »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :