• Je veux être chef !

    Je veux être chef !

     

    Avant, c’était il y a bien longtemps, les chefs passaient devant. Les généraux menaient leurs hommes au combat, et leur présence au sein des troupes maintenait au plus haut le moral des combattants. Comme on dit, ils donnaient l’exemple.

    Aujourd’hui, les chefs restent à l’arrière et passent leur temps à bichonner leur plan de carrière, ne se positionnant en première ligne qu’une fois le danger évanoui, les ennuis disparus, et qu’il ne reste plus qu’à ramasser les lauriers.

    Peu importe le moral des troupes. Bien au contraire. Plus elles sont déprimées et plus les chefs s’engraissent.

    Il n’y a donc plus guère que chez les animaux que le statut de « chef » n’a pas évolué.  

    Dans la jungle, le chef du clan dispose exclusivement des femelles, mais si un danger se présente, c’est lui, et lui seul, qui l’affronte, au péril de sa vie.

    De plus sa position au sein du groupe reste des plus précaires, puisqu’à tout moment sa suprématie peut être remise en question par le premier jeunot venu.

    Sont-elles bêtes ces bêtes ?

    C’est à parti de ces constatations édifiantes que j’ai compris, après un premier réflexe dubitatif, la réponse de ce jeune garçon, fils d’un de mes amis qui, venant d'obtenir son Bac, m’a déclaré illico quand je lui ai posé la question ;

    « Que veux-tu faire plus tard ? »

    « Je veux être chef ! »

    Bon sang, mais c’est bien sûr !!!!!!!!!!!!!!


    ---------------------------------------

    « La rèvolte grondeLes aphorismes du chat... De la difficulté d’être »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :