• J'ai un problème...

     

     

    J’ai un problème, un gros problème !

     

     

     

    Je n’ai que des amies femmes, je ne parle qu’aux femmes, je n’aime que les femmes…


    Je ne rêve qu’au féminin singulier, même si parfois je l’avoue, il m’est arrivé de me laisser tenter par le féminin pluriel…


    Mais que voulez vous, les hommes…


    Un gros bémol cependant…


    Lorsqu’un homme sort de l’ordinaire et qu’on a la chance de le rencontrer, c’est assez fascinant…


    J’en ai même oublié pour un temps les femmes, car rien ne m’est plus naturel, plus jouissif, plus sain, que d’échanger avec un ami, en plongeant avec délices dans la complicité carrée et fraternelle du masculin singulier.


    Mais c’est, disons le, rarissime.


    Comme disait mon ami Reiser que j’ai beaucoup aimé, « Quand un homme est con il est con, mais quand une femme est conne elle reste quand même maligne »…


    Pour ça que tous les hommes aiment les femmes… Pour ça qu’elles sont incontournables, qu’elles méritent toutes notre attention. Ne serait ce que pour apprécier la finesse de leur roublardise…


    Mais que dire de ces homo sapiens néanderthaliens, de ces mâles bedonnants et fats, qui représentent la grande majorité des hommes, supporters de foot à la petite semaine et grands amateurs de Vroum Vroum le dimanche ?… Que peut on chercher à voir derrière ces yeux bovins qui vous fixent sans vous voir, sinon prendre le risque de se perdre dans un grand vide intersidéral ?


    Je ne me suis jamais senti aussi mal que dans un stade, cerné par la foule bruyante des spectateurs qui gueulent, assemblée d’abrutis plus dangereux qu’une marée d’équinoxe !


    Alors qu’assis à la terrasse d’un café, en compagnie d’une dame souriante, toute en finesse et en féminité, que l’on dévore des yeux, que l’on écoute sous le charme, avec qui on se prend à faire de doux projets d’avenir…. Au moins chacune d’elle donne à rêver et rêver, n’est ce point le début du bonheur ?


    J’ai un problème vous dis je, un gros problème !


    Je n’ai que des amies femmes, je ne parle qu’aux femmes, je n’aime que les femmes…


    Mais que voulez vous… les hommes…


    -------------------@------------------


    « Petit rituel perduDuel au sommet... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :