• Barbet Schroeder, à propos de Bukowski

    Barbet Schroeder, à propos de Bukowski :
    ————————————————
    « Plus il s'alcoolisait, plus ses interventions gagnaient en profondeur. Bukowski était un cas unique d'alcoolique qui ne devenait pas plus idiot à mesure qu'il buvait. »

    « Il répétait qu'il ne voulait pas être pris pour un gourou, qu'il ne détenait pas la vérité. Il était très bouddhiste de ce côté-là, bien qu'il ne pratiquait aucune religion.

    C'était plutôt un philosophe amer de la famille de Nietzsche ou de Schopenhauer. Et un très grand poète. Un hyper sensible, aussi, qui n'aurait fait aucun mal à une mouche, même s'il parlait souvent de trucs violents.

    Il n'avait aucune méchanceté en lui. Il avait simplement l'idée que la vie n'est pas facile et nécessite de se battre, de manifester son énergie parfois de manière violente.

    Mais il n'était pas quelqu'un de violent par nature. »

    Barbet Schroeder, à propos de Bukowski

    « Buchenwald - Forêt de hêtresLa vie dans les plis »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :