• Anne Herbauts

    1er post de 2018

    BONNE ANNÉE à tous ceux qui passeront par ici, que ce soit par hasard ou par choix...

    ----------------------------------------------------------------

    J'ai choisi cet article paru dans Télérama il y a trois ans environ, qui m’avait donné envie de connaître l’œuvre de l’illustratrice et écrivain Anne Herbauts…
    ------------------------------------------
    En voici un petit extrait pour vous mettre en bouche…
    —————————————
    Anne Herbauts aime inventer des héros singuliers et raconter des histoires qui font réfléchir les enfants.

    Sans autre intention que d'ouvrir grand les fenêtres de l'imaginaire. Anne Herbauts aime les idiots. Les vrais. Ceux qui ne sont ni crétins ni imbéciles, mais simplement singuliers.

    Ceux qui font tout de travers parce qu'ils préfèrent être gauches que trop adroits. Elle les aime tellement qu'elle a fait d'un idiot le héros d'une bande dessinée (L’Idiot, Editions de l'An 2).
    Et cet idiot-ci, qui pose sur les mots et les choses un regard de philosophe, lui ressemble comme un frère.

    A 39 ans, presque autant d'albums et plusieurs prix récoltés – dont récemment celui des Sorcières, ou le très convoité prix Baobab de Montreuil en 2003 –, l'auteur et illustratrice belge a fait sienne une règle d'esthétisme qui ne court pas les rues : « En cours de dessin, on m'a appris que lorsqu'on commence à être trop habile de la main droite, il faut se mettre à faire des croquis de la main gauche, oser le mal dessiné. Pour le texte, c'est pareil. Il faut se risquer aux crissements. L'important n'est pas de faire beau, c'est de faire juste. »

    ***************************

    « Bon année ? Bon courage :Gene Tierney – De l’aura dans l’air »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :